Les 7,8 et 9 juin s’est déroulé à KLEINFRANKENHEIM dans les écuries Vent d’ouest de Kleinfrankenheim un concours de saut d’obstacle. Avec près de 800 inscrits,ce concours a constitué un évenement sportif majeur. Il a été couronné par l’épreuve PRO2 le dimanche avec 29 cavaliers professionnels. Le ROTARY club de Schiltigheim s’est fortement impliqué dans l’organisation et le déroulement de la manifestation.   ARTICLES DNA : Le programme du week-end Direction Kleinfrankheim Stéphane Molinari-Robinet reçoit pour la première fois ses “collègues” de CSO, sur ses terres, à Kleinfrankenheim.

Bas du formulaire

À KLEINFRANKENHEIM. – Stéphane Molinari-Robinet a d’ores et déjà réussi son pari, celui de faire des écuries Vent d’ouest de Kleinfrankenheim l’un des nouveaux terrains de jeu des amateurs de CSO. Car avec près de 800 inscrits, ce concours s’annonce disputé, notamment pour les 29 cavaliers qui ont répondu présent pour l’épreuve phare du week-end, le Grand Prix Pro 2 (1,35m). Les Alsaciens forment une délégation ambitieuse, avec des favoris nommés Fabien Ehrhart, Nathalie Mack, Melissa Schwartz-Maier, Geoffrey Peraldi, Lisa Kircher ou encore Frédéric Sonntag. Mais gare aux voisins lorrains, venus en nombre découvrir cette nouvelle piste. Christine Ratsianoharana, José Rodriguez, Jean-Philippe Chiarotto ou encore Antoine Casanova peuvent postuler à une place au classement. Du côté des amateurs, beaucoup de cavaliers ont aussi répondu à l’appel, avec pas moins de 78 engagés dans le Grand Prix amateur 1 à 1,20m, qui clôturera ce week-end de saut d’obstacles. u LE PROGRAMME Vendredi : Prép. (1,15m) ; Pro 3 GP (1,25m) ; Prép. (1m) ; Am. 2 Vitesse (1,10m). Samedi : Pro 3 Spé. (1,20m) ; Am. 2 GP (1,05m) ; Pro 2 GP (1,30m) ; Am.1 GP (1,15m) Dimanche : Am. 2 GP (1,10m) ; Pro 3 Spé. (1,25m) ; Pro 2 GP (1,35m) ; Am. 1 GP (1,20m)  

deuxième place avec Otello Star. Photo archives DNA

La Mulhousienne Nathalie Mack n’a pas fait de quartier hier après-midi, à Kleinfrankenheim. Qualifiée pour les barrages avec deux montures, elle s’est imposée avec Quenza du Breuil et s’est emparée de la deuxième place avec Otello Star.

Bas du formulaire

Il ne fallait pas rater le début du Grand Prix Pro 2, hier après-midi, à Kleinfrankenheim. D’abord parce que l’épreuve a débuté à l’heure – ce qui n’est pas si courant – et surtout parce que la future gagnante, Nathalie Mack, s’est élancée en troisième position dans cette épreuve à 1,35m. Mack, Dallamano, Schwartz-Maier et les autres… Avec un temps de 78 “ 22 avec sa jument Quenza du Breuil, la Mulhousienne a rapidement rejoint Julia Dallamano, partie en tête de ce concours… et auteur du premier sans faute avec Pollux des Sources, en 78 “ 74. Après ce départ sur les chapeaux de roues, il faudra attendre de longues minutes pour voir la liste des barragistes s’allonger. Frédéric Sonntag (Queeni de Beaufour) ratait d’un rien la manche décisive en butant sur le bidet de sortie. Yann Hanselmann (Miss de Condé) en finissait aussi en quatre points, tout comme le Lorrain Régis Albrand. Christine Ratsianoharana pouvait elle aussi nourrir des regrets puisqu’elle en terminait sans faute sur les barres… mais avec 79 centièmes de temps dépassé (!). Mais Mélissa Schwartz-Maier (Polka de Lesseux) allait relancer le suspense en rejoignant les deux Haut-Rhinoises au barrage, tout comme Geoffrey Peraldi, déjà vainqueur la veille à 1,30m avec Dreadlock Van Wildernis. Moins de réussite pour Sophie Fitterer (Cinderella), Jean-Philippe Chiarotto (Quintano 10), Antoine Casanova (Brenda Van Den Das) ou encore Jérôme Cejudo (Egor), qui rataient tous le barrage pour une petite faute. Dans ce lot des “quatre points” la plus malheureuse était finalement Jennifer Obert (Naos du Breuil), plus rapide de tous les cavaliers en lice en 70 ” 74. Parti juste après elle, Michel Bronn ne ratait pas son passage avec Khéops des Ifs, très propre sur les barres. Et pourtant, le moniteur de Fessenheim-le-Bas n’était pas dans les meilleures conditions hier. Quaizaco part à la faute « Oblada Chianti (son jeune hongre, avec lequel il a notamment gagné à Bischwiller cette année) a eu un grave souci de santé. Il doit se faire opérer en début de semaine. C’est dur, je n’ai pas la tête au concours, au sport… », expliquait sobrement Bronn. Fabien Ehrhart manquait pour sa part d’un rien la manche décisive, Quaizaco du Panthou commettant une petite erreur à l’entrée du triple. Partie en fin de peloton avec Otello Star, Nathalie Mack se permettait finalement le luxe d’être la seule à qualifier deux montures pour le barrage. « La vitesse ce n’est pas trop son truc » Un barrage où la parité était presque respectée, avec trois femmes pour deux hommes en quête de victoire. Julia Dallamano partait prudemment avec Pollux des Sources, pour en finir avec un deuxième sans faute en 43 “ 59. « La vitesse, ce n’est pas trop son truc. Les autres sont plus rapides », expliquait toutefois l’Alsacienne. En effet, son chrono était immédiatement balayé par Nathalie Mack, qui écrasait la concurrence en 40 “ 85 avec Quenza de Breuil. Derrière, Schwartz-Maier partait à la faute, tout comme Peraldi et Bronn. Sûre de s’imposer, la Mulhousienne faisait même mieux, en décrochant la deuxième place avec Otello Star. « Je suis contente pour la deuxième place d’Otello, c’est un nouveau cheval et ça ne fait pas longtemps que je l’ai. C’était un test pour lui. Et la jument, je la connais depuis toute petite, j’y suis très attachée », expliquait la cavalière de Pierre Baldeck avec le sourire. Dallamano prenait la 3 e place, imitant son frère, lui aussi 3 e à Mirecourt lors d’une compétition de… karting. Peraldi terminait 4 e, content du bon week-end de Dreadlock. Il devance Bronn (5 e), Schwartz-Maier (6 e), Ratsianoharana (7 e) et Obert (8 e).   ECURIE ARTICLE KLEINFRANKENHEIM ECURIE ARTICLE DNA CONCOURS 2012