Quelle image les Français se font-ils du Rotary ?

Le Rotary a récemment réalisé un micro-trottoir pour sonder l’opinion des Français. Force est de constater qu’il subsiste un décalage important entre l’image perçue et la réalité du terrain. Les préjugés sont tenaces : « élitiste », « mondaine », « sectaire », « poussiéreuse », … sont des mots qui reviennent très (trop ?) souvent dans la bouche des personnes interviewées lorsqu’on leur demande ce qu’évoque pour eux l’association Rotary.

Vous trouverez ci-dessous le micro-trottoir intitulé A la rencontre des Français :

Quels enseignements en tirer ?

Ne désespérons pas, le tableau n’est pas tout noir. Le plus important demeure profondément ancré dans la pensée collective : le Rotary est une association caritative ! Car oui, le Rotary est avant tout une association de bénévoles qui mettent leurs compétences et leur réseau au service d’autrui.

Loin d’être sectaire, le Rotary est au contraire une association ouverte à tous ceux qui souhaitent donner de leur temps libre pour lutter contre les inégalités et servir de grandes causes comme l’éducation, la lutte contre la polio, l’accès à l’eau potable, etc … C’est également une association qui rassemble des membres de toutes générations. Le Rotary a développé dès 1968 les clubs Rotaract qui regroupent des jeunes de 18 à 30 ans qui sont animés par la volonté d’agir pour servir.

Finalement, les préjugés qui ressortent à travers ce micro-trottoir sont les fruits d’importantes lacunes de communication. Il ne faut pas changer le Rotary ; il faut changer notre manière de communiquer pour rendre le Rotary plus accessible et surtout pour le rendre plus proche des attentes d’un public qui ne demande qu’à adhérer à des valeurs nobles recentrées autour de l’humain !